Casser les stéréotypes

Casser les stéréotypes : interview de Laëtitia, Manon et Mylène

La place des femmes dans le monde de la Tech

À l’occasion de la Journée Internationale des Droits des Femmes, nous saisissons l’opportunité de mettre en avant un sujet qui nous tient à cœur : la place des femmes dans le monde de la tech.

Trois de nos Consultantes se sont prêtées au jeu de l’interview pour l’occasion. Dans un domaine parfois perçu comme « masculin », elles ont souhaité casser les préjugés.

Leur parcours, leurs passions et leurs conseils offrent un aperçu inspirant de la diversité des opportunités rencontrées et des évolutions vécues par les femmes dans le domaine de la tech et plus particulièrement du Produit digital.

Découvrez dès maintenant les témoignages de Laëtitia, Manon et Mylène !

LAËTITIA – Testeuse fonctionnelle

Parle-nous de ton parcours.

Mon parcours a débuté dans une société de prestataires à Bordeaux, où j’ai initialement travaillé en tant que spécialiste UX/UI, notamment dans la conception de maquettes. Par la suite, j’ai évolué vers un poste de Responsable de projet. Lorsque j’ai déménagé à Paris, j’ai rejoint l’équipe de 5 Degrés en tant que Testeuse fonctionnelle.

 

Qu’est-ce qui te passionne dans ton métier ?

Ce qui me passionne le plus dans mon métier, c’est d’être Responsable de la qualité finale du Produit. Nous portons la responsabilité de dire « c’est bon, tout est OK, on peut y aller ! ». J’apprécie le fait de donner le feu vert final.

 

Quels conseils donnerais-tu aux personnes souhaitant débuter une carrière dans l’assurance qualité ?

Il n’existe pas de formation spécifique pour devenir Testeur, mais il y a des formations disponibles une fois que l’on est dans le métier, telles que l’ISTQB, par exemple. Au début, il est essentiel d’être rigoureux et de prendre le temps de bien comprendre tous les aspects du métier.

 

Être une femme dans la Product Quality :

Au fil des années, l’informatique s’est ouverte aux femmes, et les équipes exclusivement masculines sont devenues rares. Depuis que je suis chez 5D, j’ai toujours été impliquée dans des missions avec une parité des sexes. Dans mon équipe actuelle, nous sommes quatre, deux hommes et deux femmes. L’assurance qualité est moins associée à l’image technique de l’informatique, ce qui explique en partie la présence plus fréquente de femmes dans ce domaine.

MANON – Développeuse Python

Parle-nous de ton parcours.

J’ai obtenu un diplôme en bio-informatique et en biologie des systèmes, une formation initialement axée sur la biologie pharmaceutique ou agricole. Ce qui m’a le plus passionné pendant ma formation, c’est la programmation. Dans ma carrière, je me suis spécialisée dans le développement Python.

 

Qu’est-ce qui te passionne dans ton métier ?

Ce qui me passionne, c’est l’aspect mathématique. C’est peut-être surprenant, comme ce n’est pas ce que l’on pense généralement de la programmation. Résoudre des problèmes avec plusieurs solutions possibles est ce qui rend mon métier si captivant.

 

Quels conseils donnerais-tu aux personnes souhaitant débuter une carrière dans le Product Development ?

Il faut oser se lancer ! Au cours d’une carrière, il existe de nombreuses voies possibles, et je suis peut-être le meilleur exemple.

 

Être une femme dans la tech :

Je n’ai jamais eu de difficulté à m’intégrer dans une équipe. Bien que la majorité de mes collègues soient masculins, je n’ai jamais ressenti de discrimination, ce qui rend mon travail très agréable. Cependant, il faut être réaliste : certains métiers liés au développement ne sont pas encore parvenus à une réelle égalité hommes-femmes. Il est regrettable que de nombreuses femmes ne considèrent pas le développement comme une option lors de leurs études, les stéréotypes étant encore très présents. Il revient à nous, femmes Développeuses, de montrer à la nouvelle génération à quel point notre métier est incroyable.

MYLÈNE – Practice Leader Product Data et Data Analyst

Parle-nous de ton parcours.

J’ai débuté mon parcours en Master MIAGE (Master de Méthodes Informatiques Appliquées à la Gestion des Entreprises) à l’Université Paris Saclay, où j’ai acquis des compétences en programmation, en statistiques et en milieu professionnel. Grâce à des rencontres lors de meet-ups, j’ai découvert de nouvelles méthodes d’analyse de données, notamment leur visualisation.

Qu’est-ce qui te passionne dans ton métier ?

Mon travail est ma véritable passion. Il existe une multitude de domaines, tels que l’énergie, la finance, les médias, où je peux exercer différents rôles tels que Data Analyst, Data Engineer ou encore Data Scientist. Avec l’expérience, on peut combiner ces rôles.

Quels conseils donnerais-tu aux personnes souhaitant débuter une carrière dans le Product Data ?

Je recommande de se former sur des outils tels que Power BI, SQL, Talend, et d’acquérir des méthodes et des bonnes pratiques. La maîtrise des services au sein d’une entreprise facilite la communication tout au long d’une mission. Les données sont un enjeu majeur sur le marché pour la prise de décision et la gestion des activités commerciales. Il est également important de développer des qualités telles que l’adaptabilité, la curiosité et la rigueur.

Être une femme dans la tech : 

Personnellement, mon intégration dans les équipes Data n’a jamais posé de difficultés. Actuellement en mission dans le domaine du support informatique d’une banque, un secteur supposé largement masculin, je suis ravie de constater que de plus en plus de femmes rejoignent nos équipes. A titre d’exemple, dans mon équipe projet actuelle, chargée de produire des indicateurs pour piloter l’activité, nous sommes quatre : trois femmes, un homme. 

L’ensemble de mes expériences m’inspire à vouloir changer les perceptions sur les métiers de l’informatique. J’aimerais intervenir dans les écoles pour présenter ces carrières et briser les stéréotypes associés à ce domaine. L’informatique ne se résume pas aux clichés et il est important de montrer qu’il n’y a pas que des hommes qui y excellent.

Il est grand temps de déconstruire les stéréotypes

Les témoignages de Laëtitia, Manon et Mylène montrent que le domaine de la Tech, contrairement aux idées reçues, n’est plus exclusivement masculin. Leur expérience nous prouve également que de plus en plus de femmes trouvent leur place dans le monde du Produit digital. 

Chez 5 Degrés, nous portons une attention toute particulière à l’égalité des chances, et nos équipes témoignent de cette vision : 45% de nos postes sont aujourd’hui occupés par des femmes et 50% de nos Managers sont des femmes.

Partager l'article

Partager l'article

Sommaire

À lire aussi

Accessibilité
Lire l'article
Idnentité 5 Degrés
Lire l'article
Apprentissage
Lire l'article