L’éthique des données, ça vous parle ?

La gestion et l’analyse des données de l’entreprise sont des process majeurs pour son succès. En tant que professionnel de la data ou simple utilisateur, il est beaucoup plus apprécié de se concentrer principalement sur les aspects passionnants de ce que peuvent apporter ces données, en laissant de côté les implications éthiques de leur utilisation. L’utilisation éthique des données est tout aussi importante que les données elles-mêmes. Il est essentiel pour les entreprises de comprendre ce qu’est l’éthique des données, et comment elle doit être respectée.

Qu’est-ce que l’éthique des données ?

L’éthique des données est constituée de questions morales et éthiques complexes liées à la gestion, au stockage et au partage des données, ainsi qu’aux algorithmes de données et aux pratiques connexes.

Tandis que les entreprises et les scientifiques des données s’intéressent naturellement au potentiel de la gestion des mégadonnées, le traitement de telles quantités de données remet en question les pièges éthiques et le comportement de ses utilisateurs.

Pourquoi l’éthique des données est importante ?

Au travers d’exemples médiatisés d’utilisation abusive (ex – scandale Cambridge Analytica ayant permis à un développeur d’accéder de manière inappropriée aux profils Facebook de 87 millions d’utilisateurs), la confiance du public dans la gestion des données a été ébranlée. Bien qu’il subsiste une certaine confusion autour des règlements et des lois concernant la protection de la vie privée, les entreprises devraient avoir en interne leur propre code de gestion éthique des données, à la fois pour le sentiment de fierté d’appartenir à cette société, mais aussi pour favoriser la conservation de la confiance de leurs clients.

Les principes clés que les gestionnaires ou utilisateurs de données doivent prendre en compte :

La vie privée

La principale question éthique et morale entourant le partage des données est de savoir si les pratiques mises en place respectent la vie privée d’une personne ou d’un groupe.

La principale préoccupation de tout utilisateur de données devrait se concentrer sur la façon dont les données sont utilisées dans l’entreprise, car l’utilisation abusive ou mal maîtrisée des données peut avoir un impact sur des communautés entières ou des données démographiques.

Dans votre entreprise, vous devez équilibrer les objectifs et la confidentialité, et élaborer un plan spécifique chaque fois que vous partagez des données. Vous devez savoir pourquoi ces données sont collectées en premier lieu, comment elles sont gérées et s’il est éthiquement responsable dans ce cas de perturber la vie privée d’une personne ou d’un groupe…

La transparence

Une autre façon de respecter les données des utilisateurs/clients est de passer par des pratiques transparentes. Vous devez être totalement transparent en ce qui concerne :

  • Quelles données sont partagées ?
  • Comment sont-elles partagées et collectées ?
  • À quoi serviront-elles ?
  • Comment est-il possible de se retirer d’un processus de partage de données ? Cela doit être facile et accessible chaque fois que l’autre partie le souhaite.

 

La transparence est le comportement éthique qui maintient un climat de confiance avec l’utilisateur, lorsque vous expliquez le processus et lui faites savoir comment il fonctionnera.  Sur des sites web cela peut se caractériser par des notifications contextuelles qui expliquent comment les données ou « cookies » sont utilisées.

La surveillance et l'examen

L’intelligence artificielle (IA) et l’apprentissage automatique sont en constante évolution. Il devrait donc y avoir une évaluation constante de vos pratiques.

En créant un comité d’éthique diversifié qui se réunit périodiquement, vous êtes en mesure d’évaluer et d’adapter les processus éthiques aux applications actuelles des programmes de gestion des données en évolution. Vous êtes en mesure de façonner les politiques futures en évaluant les problèmes passés. Vous vous assurez que votre gestion des données répond toujours aux normes éthiques les plus élevées.

La réglementation

Il est important que tous les scientifiques et les analystes de données, ainsi que les entreprises, comprennent les réglementations relatives à la gestion des données afin de s’assurer du respect des directives légales (et éthiques).

Le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) de l’Union Européenne a été appliqué en mai 2018. Il a plusieurs objectifs : renforcer le droit des personnes, responsabiliser les acteurs manipulant les données et mettre en place une coopération renforcée entre les autorités de protection des données.

L'impartialité

Après avoir pris en compte les politiques et les règlements, il est important que ces lois soient harmonisées par l’équité (et la transparence).

Il est essentiel de respecter les lois mais vous devez également comprendre qu’il s’agit souvent d’une norme minimale ; les lois n’ont en partie pas réussi à suivre la nature moderne et adaptative de nombreuses innovations techniques. Il est donc important que vous développiez vos propres cadres éthiques et qu’ils soient révisés par rapport à cette constante évolution.

Pour conclure sur l'éthique des données

L’éthique dans la Data est essentielle et elle devrait être maintenue à tous niveaux dans une entreprise. Chez 5 Degrés, nous encourageons nos collaborateurs à une acculturation constante sur les questions d’éthique autour de la data. Concrètement, au sein de le practice Product Data, nous consacrons un budget pour la formation et l’acculturation de nos collaborateurs sur des sujets liés à la gouvernance des données, RGPD et l’éthique data.

Picture of Francis Prunier

Francis Prunier

Consultant Business Intelligence Pracice Product Data

Partager l'article

Partager l'article

Sommaire

À lire aussi

Accessibilité
Lire l'article
Idnentité 5 Degrés
Lire l'article
Data Storytelling
Lire l'article